Un album entièrement anglophone pour Andréane Le May : Roots

1024 1024 Les Disques Passeport

Le nouvel album entièrement anglophone “Roots” d’Andréane Le May parle de son nouveau besoin de calme et d’immobilité. L’auteure-compositrice-interprète a vécu entre différentes villes d’Europe et d’Amérique du Nord ces 7 dernières années et a maintenant décidé qu’il était temps de rentrer à la maison. Le goût doux-amer de la solitude du voyageur et l’illusion de perdre son temps sont au cœur de ces chansons. Sa voix chaleureuse et ses influences jazz et folk douces créent une ambiance des plus apaisantes, quelque part entre Sarah McLachlan, Norah Jones et Feist.

Elle est accompagnée d’un trio pop-jazz composé des musiciens français Thomas Chignier (batterie), Noé Macary (touches) et Quentin Martinod (basse). Andréane Le May a remporté le titre de «Meilleure artiste émergente 2017» du journal français Le Parisien, qui l’a amenée à jouer au Casino de Paris aux côtés de Camille, Bernard Lavilliers, Benjamin Biolay, Big Flo & Oli. Elle a également joué à Nice, au Théâtre de Verdure, aux côtés de Charlie Winston, Madame Monsieur, Jil is Lucky et Medi.

Au Canada, elle a joué dans divers festivals, dont le Festival Feu et Glace (Repentigny) et la Semaine de la musique canadienne (Toronto), et sa musique a été jouée à Radio-Canada / CBC et SIRIUS XM, entre autres. Elle sort son tout premier album «Et si …», en 2012, et son premier EP «Take me away», en 2018. La multi-instrumentiste joue du piano, de la guitare et de la trompette sur certaines d’entre elles. Roots est son dernier album complet et est maintenant disponible sur toutes les plateformes numériques.