Alain Tremblay

Alain Tremblay

C’est à l’âge de 14 ans qu’Alain a mis la main sur sa première guitare. À l’origine destinée à sa grande sœur, il en a fait sienne et a commencé doucement son apprentissage. Depuis sa tendre enfance, il était déjà envahi de musique. Les Cabrel, Dassin, Dubreuil et bien d’autres encore, étaient présents dans son quotidien à la maison, faisant rapidement de lui un adepte des mots. Sa mère, professeure d’école, se chargerait plus tard de placer ces mots correctement dans l’univers fascinant de la langue française !
C’est justement l’écriture qui a tôt fait de prendre une place importante dans son quotidien. Déjà au primaire, il s’est découvert une amitié sincère et inébranlable avec les mots. Une amitié qui l’accompagne depuis tout ce temps. Une amitié qui le définit et le caractérise. Beau temps mauvais temps, les mots sont toujours là pour le soutenir et lui tenir compagnie. Ce qui solidifia cette amitié fut certainement cette guitare, trouvé là, seule dans un coin de la chambre, attendant elle aussi son destin. Une Norman tout ce qu’il y a de plus banale. Mais la banalité du moment fut le début d’une histoire d’amour intense qui dure encore et toujours aujourd’hui. Fort de cette fusion entre les mots et la musique, il commença à composer et à maîtriser son instrument. Espérant secrètement qu’un jour, comme les Cabrel, Dassin et Dubreuil de son enfance, lui aussi puisse s’exprimer et accompagner les gens dans leur quotidien. Lui aussi puisse imprégner de beau l’atmosphères des chaumières.

Alain commença à chanter et jouer de la musique dans divers endroits. Avec des amis comme Caroline Desbiens et Robin Desmeules entre-autre, il chantait les chansons des autres. Puis, au fil du temps, il fit cavalier seul. Accompagné de sa guitare, il joua dans des dizaines et des dizaines de bars, de party de bureau, d’évènements. Tout en travaillant pour gagner sa vie, il poursuivi sa passion de la musique et des contacts humains associés à la scène.
Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis le début de cette belle histoire d’amour. Fort aujourd’hui de l’expérience acquise au fil des années, il nous arrive avec son tout premier album ‘’Trouver sa voie’’. Album teinté de ces influences passées bien-sûr mais également des Daniel Bélanger, Tire le Coyote (dont il a fait une première partie), Patrice Michaud entre-autre. Cet artiste autodidacte à saveur folk/rock nous parle de ses origines, de l’amour, du bonheur, tout comme de sujets plus délicats comme la dépression et le suicide. Il place les mots sur les émotions afin de pas seulement entrer dans les chaumières des gens, comme il en rêvait, mais aussi dans leur cœur. C’est en rapport étroit avec son Isle natale que sa musique et ses textes prennent leur sens. La beauté de l’espace, les battures de glaces sculptées en hiver, les vents et les marées aussi fidèles l’un que l’autre et les gens qui tendent la main, offrent un sourire, un réconfort, un silence, constituent un remède en moments difficiles et ravivent l’espoir.

Nouvelles

Alain Tremblay sort un nouvel extrait radio, “Le bonheur”
1024 819 Les Disques Passeport

Alain Tremblay présente un deuxième extrait de son tout premier album, Trouver sa voie, lancé en mai dernier. L’auteur-compositeur-interprète à la voix chaleureuse et rassurante nous laisse…

Alain Tremblay sort son tout premier album en carrière, “Trouver sa voie”
1024 1024 Les Disques Passeport

Alain Tremblay s’est frayé un chemin à son rythme sur les scènes québécoises avant de lancer aujourd’hui son tout premier album, Trouver sa voie, sous…

Alain Tremblay présente “Je me sens frette”
1024 1022 Les Disques Passeport

Avec sa voix chaleureuse et rassurante, Alain Tremblay présente « Je me sens frette », un premier extrait pour son tout premier album en carrière, Trouver sa…

Discographie

Trouver sa voie

Écoute en continu