Samian lance un nouvel extrait rendant hommage aux victimes de Kamloops, Ishkodè

1024 1024 Les Disques Passeport

Le talentueux rappeur autochtone Samian lance aujourd’hui un nouvel extrait intitulé “Ishkodè” (signifiant “feu”). Entièrement rappée en algonquin, la chanson rend hommage aux 215 victimes découvertes au début du mois de juin à Kamloops. Un vidéoclip accompagne le nouvel extrait, réalisé avec le concours de la Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec, et met à l’avant-plan Delbert Samson, un aîné de la Première nation Secwepemc de Shuswap Lake Salmon Arm de Colombie-Britannique ayant lui-même vécu dans ce pensionnat:  “On a tourné avec Delbert [Sampson] qui est un survivant du pensionnat autochtone de Kamloops et on a eu la surprise d’arriver sur le plateau de tournage avec lui, ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants, donc quatre générations de survivants du pensionnat de Kamloops qui font un pow-wow. C’est juste extrêmement puissant comme image”, affirme Samian.

“Le 21 juin c’est toujours une belle opportunité de souligner la Journée nationale des Premières Nations. C’est à nous de prendre la parole, soutient Samian. Elle est là l’importance de le souligner de cette façon-là. Moi, ce que j’apprends et ce que j’ai appris avec Delbert qui est un aîné que je respecte énormément, c’est la résilience, le côté calme qu’on peut avoir parfois de dire les choses à travers des tempêtes et c’est ce qu’on voit beaucoup chez les Premières Nations aussitôt qu’il arrive des tragédies ou des choses comme ça, il y a quand même un côté pacifique, un côté calme, posé, qui vient expliquer les choses avec du recul”.

Son prochain album, Nikamo, sera lancé le 6 août dans le cadre du Festival international Présence autochtone de Montréal. “Ishkodè” est maintenant disponible sur toutes les plateformes numériques.