Menu

Héra Ménard sort un premier album

150 150 Les Disques Passeport

L’auteure-compositrice-interprète, Héra Ménard, prend sa source dans la musique country, ses racines naturelles… Elle présente aujourd’hui un premier album éponyme de treize titres en collaboration avec les Disques Passeport et les Productions LARC.

Parmi les jeunes artistes les plus prometteuses de l’automne, Héra partage son univers riche en textures musicales, retrouvant cette solide tradition country, bien ancrée dans le cœur des Québécois.

Sa musique s’inspire de plusieurs influences, dont Ray Lamontagne, Sheryl Crow, First Aid Kit, Shania Twain et plusieurs autres. Bercée par sa voix au style narratif traditionnel country, elle emprunte parfois quelques notes à la pop tout en préservant son essence.

Loin d’être sombre, l’ambiance de l’album demeure lumineuse et positive. Aux racines musicales qu’Héra emprunte à la tradition purement country s’y ajoutent toute sa fraîcheur. Les meilleurs exemples: Peux-tu me rendre mon amour, 1er extrait radio, Téléphone, à saveur plus new country américain; et l’énergique Les jours heureux (inspiration) aux influences bluegrass. Mélancolique et sensible, avec le souffle d’Héra tout près de notre oreille, Je pense encore à toi ou encore Life et The Cowboy demeurent des chansons touchantes. Cet album vous fera voyager de souvenirs en paysages marquants de votre vie. Cette évocation des nombreuses pièces de l’album serait incomplète sans la version entièrement revisitée du grand succès Knockin’ on Heaven’s Door de Bob Dylan.

Enregistré dans les nouveaux studios de l’Université Laval, ce premier album de la titulaire d’un baccalauréat, puis d’une maîtrise en interprétation (concentration « auteur-compositeur-interprète ») en 2012 à l’Université Laval, saura toucher les gens.

Signé à la réalisation par Serge Lacasse, elle s’est entourée de ses acolytes Alexandre Pomerleau (guitares), Marc-Antoine Genest-Petitclerc (basse électrique), Maxime Blanchard (batterie), auxquels s’est ajouté Mario Lafrance (pedal steel-banjo) qui ajoute une touche magique au projet.

On y sent l’inspiration des grands espaces, laissez-vous transporter!